Bloc nerveux fémoral guidé par ultrasons - NYSORA | NYSORA

Bloc du nerf fémoral guidé par ultrasons


Arthur Atchabahian, Ine Leunen, Catherine Vandepitte et Ana M. Lopez

FACTS

  • Indications : Chirurgie du fémur, de la rotule, du tendon du quadriceps et du genou ; analgésie pour fracture de la hanche
  • Position du transducteur : Transversal, pli fémoral
  • Objectif : propagation de l'anesthésique local adjacent au nerf fémoral
  • Anesthésique local : 10 à 15 mL

CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

Les technique guidée par ultrasons (US) du bloc nerveux fémoral permet au praticien de surveiller la propagation de l'anesthésique local et le placement de l'aiguille et de faire les ajustements appropriés pour accomplir la disposition souhaitée de l'anesthésique local. L'échographie peut également réduire le risque de ponction de l'artère fémorale. Bien que stimulation nerveuse n'est pas nécessaire au succès, la réponse motrice observée pendant la stimulation nerveuse fournit souvent des informations de sécurité contributives si la relation aiguille-nerf n'est pas détectée par l'échographie seule.

ANATOMIE ÉCHOGRAPHIQUE

L'orientation commence par le repérage de l'artère fémorale au niveau du pli fémoral. Généralement, l'artère fémorale et l'artère profonde de la cuisse sont toutes les deux vues. Dans ce cas, le transducteur doit être déplacé de manière proximale jusqu'à ce que seule l'artère fémorale soit visible (Figures 1a, b). Le nerf fémoral est latéral au vaisseau et recouvert par le fascia iliaque; il est généralement hyperéchogène et de forme à peu près triangulaire ou ovale (Figures 2a, b). Le nerf est enveloppé dans deux couches du fascia iliaca. Le nerf fémoral est généralement visualisé à une profondeur de 2 à 4 cm.

FIGURE 1. Nerf fémoral (FN) vu distalement (A) et au niveau du pli fémoral (B) Notez que le FN est mieux visualisé en B, avant le prélèvement de l'artère profonde de la cuisse (DAT). La veine fémorale (FV) est médiale à l'artère.

FIGURE 2. (A) Anatomie en coupe du nerf fémoral (FN) au niveau du pli fémoral. Le FN est visible à la surface du muscle iliopsoas recouvert par le fascia iliaca (flèches blanches). L'artère fémorale (FA) et la veine fémorale (FV) sont enveloppées dans leur propre gaine fasciale vasculaire créée par l'une des couches du fascia lata. (B) Sonoanatomie du FN au niveau du triangle fémoral. (Reproduit avec la permission de Hadzic A : Hadzic's Peripheral Nerve Blocks and Anatomy for Ultrasound-Guided Regional Anesthesia, 2e éd. New York : McGraw-Hill, Inc. ; 2011.)

Extrait du Compendium of Regional Anesthesia: Amorçage cognitif pour un bloc nerveux fémoral.

ANATOMIE 3D

CONSEILS

  • L'identification du nerf fémoral est souvent facilitée par une légère inclinaison du transducteur crânialement ou caudalement. Cet ajustement permet de faire ressortir l'image du nerf, en le distinguant de l'arrière-plan.
  • L'application d'une pression sur le transducteur optimise souvent l'image du nerf fémoral mais peut affaisser les veines, les obscurcissant de l'œil de l'examinateur. La pression du transducteur peut également comprimer l'espace interfacial et interférer avec la diffusion adéquate de l'anesthésique local. Par conséquent, la pression du transducteur doit être relâchée et le système vasculaire revérifié avant l'injection.

Découvrez Optimisation d'une image échographique.

DISTRIBUTION D'ANESTHÉSIE

Le bloc nerveux fémoral entraîne une anesthésie de la partie antérieure et médiale de la cuisse jusqu'au genou compris, ainsi qu'une bande de peau variable sur la partie médiale de la jambe et du pied. Il innerve également les articulations de la hanche, du genou et de la cheville (Figure 3).

FIGURE 3. Distribution attendue du bloc nerveux fémoral. Gauche - Distribution ostéotomale, Droite - Distribution dermatomique.

LES MEILLEURS ÉQUIPEMENTS

L'équipement recommandé pour un bloc du nerf fémoral comprend les éléments suivants :

  • Échographe avec transducteur linéaire (8–18 MHz), manchon stérile et gel
  • Plateau de bloc nerveux standard
  • Une seringue de 20 ml contenant un anesthésique local
  • Une aiguille de stimulation isolée de 50 à 100 mm, de calibre 22, à biseau court
  • Stimulateur nerveux périphérique
  • Moniteur de pression d'injection
  • Gants stériles

En savoir plus sur Équipement pour blocs nerveux périphériques

REPÈRES ET POSITIONNEMENT DU PATIENT

Ce bloc nerveux est généralement effectué avec le patient en position couchée, avec le lit ou la table aplati pour maximiser l'accès de l'opérateur à la zone inguinale. Le transducteur est placé transversalement sur le pli fémoral, sur le pouls de l'artère fémorale, et déplacé lentement dans une direction latérale à médiale pour identifier l'artère.

Conseils NYSORA


Dans de tels cas, l'utilisation d'un large ruban de soie pour rétracter l'abdomen est une manœuvre utile avant la préparation de la peau et le balayage (Figure 4).

FIGURE 4. L'obésité est fréquente chez les patients qui présentent une indication de bloc nerveux fémoral. Taper le tissu adipeux permet d'optimiser l'exposition au pli fémoral chez les patients souffrant d'obésité morbide.

BUT

L'objectif est de placer la pointe de l'aiguille immédiatement à côté de la face latérale du nerf fémoral, sous le fascia iliaca ou entre les deux couches du fascia iliaca, qui entourent le nerf fémoral. Le dépôt correct de l'anesthésique local est confirmé soit par l'observation du déplacement du nerf fémoral par l'injectat, soit par la propagation de l'anesthésique local au-dessus ou au-dessous du nerf, l'entourant et le séparant des couches du fascia iliaca.

Tiré du Compendium of Regional Anesthesia: Reverse Ultrasound Anatomy pour un bloc nerveux fémoral avec insertion d'aiguille dans le plan et propagation de l'anesthésique local (bleu). FA, nerf fémoral ; FV, veine fémorale ; FN, nerf fémoral.

COMPENDIUM D'ANESTHÉSIE RÉGIONALE DE NYSORA

Contenu Premium de NYSORA

Instructions techniques étape par étape pour 60 blocs nerveux

Illustrations personnalisées, animations et vidéos cliniques

Communauté pour partager des conseils cliniques réels

Accès via une plateforme de bureau ou une application mobile

Infographies pour la préparation aux examens (par exemple EDRA)

TECHNIQUE

Avec le patient en décubitus dorsal, la peau au-dessus du pli fémoral est désinfectée et le transducteur est positionné pour identifier l'artère et le nerf fémoral. Si le nerf n'est pas immédiatement apparent en dehors de l'artère, inclinaison le transducteur de manière proximale ou distale aide souvent à visualiser et à mettre en évidence le nerf du muscle iliaque et le tissu adipeux plus superficiel. Ce faisant, un effort doit être fait pour identifier le muscle iliaque et son fascia, ainsi que le fascia lata, car l'injection sous une mauvaise gaine fasciale peut entraîner une défaillance du bloc nerveux. Une fois le nerf fémoral identifié, une papule cutanée d'anesthésique local est réalisée à 1 cm du bord latéral du transducteur. L'aiguille est insérée dans le plan dans une orientation latérale à médiale et avancée vers le nerf fémoral (Figure 5).

FIGURE 5. Position du transducteur et insertion de l'aiguille à l'aide d'une technique dans le plan pour bloquer le nerf fémoral au niveau du pli fémoral.

If stimulation nerveuse est utilisé (0.5 mA, 0.1 msec), le passage de l'aiguille à travers le fascia iliaca et le contact de la pointe de l'aiguille avec le nerf fémoral sont généralement associés à une réponse motrice du groupe musculaire quadriceps. De plus, un passage d'aiguille à travers le fascia iliaca est souvent ressenti. Une fois que la pointe de l'aiguille est adjacente (au-dessus, au-dessous ou latéralement) au nerf (Figure 6), et après une aspiration soigneuse, 1 à 2 ml d'anesthésique local sont injectés pour confirmer le placement correct de l'aiguille (Chiffres 7 et un 8). Une injection appropriée éloignera le nerf fémoral de l'injection.

Des repositionnements d'aiguille et des injections supplémentaires ne sont effectués que lorsque cela est nécessaire. Des variations anatomiques ont été décrites avec des positions aberrantes du nerf fémoral. Chez un patient adulte, 10 à 15 ml d'anesthésique local suffisent pour réussir un bloc nerveux.

FIGURE 6. Image échographique du chemin de l'aiguille pour bloquer le nerf fémoral. L'aiguille perce le fascia iliaca latéral au nerf fémoral (FN) et la pointe de l'aiguille est avancée le long du bord profond du nerf. AF, artère fémorale.

FIGURE 7. Chemin d'aiguille simulé et propagation de l'anesthésique local (zone ombrée en bleu) pour bloquer le nerf fémoral (FN). AF, artère fémorale.

FIGURE 8. Trajectoires d'aiguille simulées et propagation de l'anesthésique local pour bloquer le nerf fémoral (FN). (A) La pointe de l'aiguille est avancée entre le fascia iliaca et le nerf et l'anesthésique local est déposé superficiellement sur le nerf. (B) La pointe est située juste à côté du nerf fémoral, entre les deux couches entourant le nerf. AF, artère fémorale.

CONSEILS

  • Ne jamais injecter contre une forte résistance à l'injection car cela peut signaler un placement de l'aiguille intrafasciculaire ou la position de la pointe de l'aiguille dans un mauvais plan fascial.
  • La diffusion circonférentielle de l'anesthésique local autour du nerf n'est pas nécessaire pour ce bloc nerveux. Un pool d'anesthésique local immédiatement adjacent aux faces postéro-latérale ou antérieure est suffisant.
  • Localisez la veine fémorale en relâchant la pression sur le transducteur à l'aide Doppler couleur si besoin. La veine fémorale est généralement médiale à l'artère, mais elle peut parfois être profonde ou même latérale à celle-ci. Il est souvent comprimé par la sonde lors de la réalisation d'un bloc nerveux ; être conscient de la position de la veine aide à réduire le risque d'injection intravasculaire par inadvertance.
  • L'application d'une forte pression sur le transducteur comprimera le tissu en dessous, rendant l'injection plus difficile et interférant éventuellement avec la propagation entre les couches fasciales.
  • Après arthroscopie de hanche, les repères peuvent être déplacés par extravasation liquidienne, l'artère et le nerf étant significativement plus profonds que leur position préopératoire.

BLOC NERVEUX FÉMORAL GUIDÉ PAR ÉCHOGRAPHIE EN CONTINU

L'objectif du bloc nerveux fémoral continu est le placement du cathéter à proximité du nerf fémoral juste en profondeur du fascia iliaca. La procédure se compose de cinq étapes : (1) placement de l'aiguille ; (2) injection à travers l'aiguille pour confirmer le placement de l'aiguille dans le bon plan tissulaire ; (3) avancement du cathéter ; (4) injection à travers le cathéter pour assurer sa position thérapeutique ; (5) fixer le cathéter. Pour les deux premières phases de la procédure, l'échographie peut être utilisée pour garantir l'exactitude chez la plupart des patients. L'approche en ligne de la direction latérale à médiane est la méthode la plus courante car l'approche hors du plan présente un risque plus élevé de ponction du nerf fémoral si l'aiguille est introduite directement au-dessus du nerf (Figure 9). Des approches alternatives, telles que l'approche oblique, ont également été suggérées.

FIGURE 9. Blocage continu du nerf fémoral. L'aiguille est vue insérée dans un plan approchant le nerf dans une direction latérale-médiale. Bien qu'il semblerait intuitif qu'une insertion longitudinale de l'aiguille aurait des avantages, la technique démontrée ici est plus simple et couramment utilisée. Le cathéter doit être inséré 2 à 4 cm au-delà de la pointe de l'aiguille.

Conseils NYSORA


• Avec les conseils de l'échographie, des cathéters non stimulants sont utilisés pour le blocage continu du nerf fémoral. Les cathéters de stimulation nécessitent un temps d'insertion plus long, sans amélioration de l'analgésie. Les cathéters de stimulation peuvent également conduire à une manipulation inutile de l'aiguille et du cathéter pour obtenir la réponse motrice, alors qu'en fait le cathéter est souvent au bon endroit même lorsqu'il n'y a pas de réponse motrice.
• Le positionnement adéquat du cathéter sous guidage échographique est confirmé par la disposition de l'anesthésique local dans l'espace anatomique approprié plutôt que par la stimulation motrice.

Pour une description détaillée, veuillez consulter « Bloc nerveux continu guidé par échographie ».

En général, la région inguinale est assez mobile et le nerf fémoral est peu profond, ce qui prédispose au déplacement du cathéter. Plus le point de départ de l'insertion de l'aiguille pour le bloc nerveux fémoral continu est latéral, plus le cathéter sera long dans le muscle iliaque, ce qui peut aider à prévenir le délogement car le muscle a tendance à mieux stabiliser un cathéter que le tissu adipeux. Un schéma de perfusion empirique courant pour le bloc du nerf fémoral chez un patient adulte est la ropivacaïne 0.2 % à un débit de perfusion de 5 ml/h avec un bolus contrôlé par le patient de 5 ml/h.
Découvrez Bloc nerveux du canal de l'adducteur guidé par ultrasons
Une vidéo supplémentaire liée à ce bloc peut être trouvée à Vidéo sur le bloc nerveux fémoral guidé par ultrasons

Ce texte était un échantillon du contenu de la Recueil d'anesthésie régionale sur le LMS NYSORA.

NYSORA Recueil d'anesthésie régionale est tout simplement le programme le plus complet et le plus pratique sur l'anesthésie régionale de A à Z, avec le contenu Premium de NYSORA. Contrairement aux manuels et aux livres électroniques, le Compendium est continuellement mis à jour et présente les dernières vidéos, animations et contenus visuels de NYSORA.

Le Compendium est l'un des nombreux cours de formation de référence sur le système d'apprentissage de NYSORA (le NYSORA LMS), et l'inscription à NYSORALMS.com est libre. L'accès COMPLET au Compendium, cependant, est basé sur un abonnement annuel, car il nécessite une armée d'illustrateurs, de monteurs vidéo et une équipe pédagogique pour continuer à en faire le MEILLEUR outil d'éducation sur tout ce qui concerne l'anesthésie régionale. Bien que vous puissiez considérer le compendium comme un ebook sur les stéroïdes, un essai rapide vous donnera une idée en temps réel de l'incroyable réalité du Compendium. Votre abonnement transformera votre façon de lire sur l'anesthésie régionale :

  • Apprenez visuellement : tout ce qui est régional, y compris les procédures et les protocoles de gestion de la colonne vertébrale, de la péridurale et du bloc nerveux
  • Passez en revue les instructions techniques étape par étape pour plus de 60 blocs nerveux
  • Accédez aux illustrations, animations et vidéos légendaires de NYSORA (telles que Reverse Ultrasound Anatomy)
  • Accédez aux informations RA sur n'importe quel appareil via la plate-forme de bureau et l'application mobile
  • Obtenez des mises à jour en temps réel
  • Examiner les infographies pour la préparation aux examens (par exemple, EDRA)
  • Utilisez le flux communautaire avec des discussions de cas réels, des images et des vidéos sont publiées et discutées par les abonnés et les meilleurs experts du monde.

Même si vous ne souhaitez pas vous abonner au Compendium, inscrivez-vous au NYSORA LMS, soyez le premier informé des nouveautés en anesthésie régionale et participez aux discussions de cas.

Voici de quoi se nourrit l'activité NYSORA LMS ressemble à:

Nous sommes convaincus qu'une fois que vous aurez expérimenté le Compendium sur le NYSORA LMS, et vous ne reviendrez jamais à vos anciens livres, et votre abonnement vous permettra de garder NYSORA.com gratuit pour le reste du monde.

Lecture supplémentaire

  • Gurnaney H, Kraemer F, Ganesh A : Échographie et stimulation nerveuse pour identifier une localisation anormale du nerf fémoral. Reg Anesth Pain Med 2009;34:615.
  • Chin KJ, Tse C, Chan V : Identification échographique d'un nerf fémoral anormal : le fascia iliaca comme repère clé. Anesthésiologie 2011;115:1104.
  • Szđcs S, Morau D, Sultan SF, Iohom G, Shorten G : Une comparaison de trois techniques (anesthésique local déposé sur la circonférence par rapport au dessus par rapport au dessous du nerf) pour le bloc nerveux fémoral guidé par ultrasons. BMC Anesthesiol 2014;14:6.
  • Muhly WT, Orebaugh SL : Évaluation échographique de l'anatomie des vaisseaux par rapport au nerf fémoral au niveau du pli fémoral. Surg Radiol Anat 2011;33:491–494.
  • Hocking G : Positionnement anormal de l'artère et de la veine fémorales, même les repères « constants » peuvent être incohérents. Anaesth Intensive Care 2011 ;39 : 312–313.
  • Davis JJ, Swenson JD, Kelly S, Abraham CL, Aoki SK : Changements anatomiques dans la région inguinale après arthroscopie de la hanche : implications pour le bloc nerveux fémoral. J Clin Anesth 2012;24:590–592.
  • Mariano ER, Kim TE, Funck N, et al : une comparaison randomisée de l'imagerie à axe long et court pour l'insertion de cathéter périneural fémoral guidé par échographie dans le plan. J Ultrasound Med 2013;32:149–156.
  • Fredrickson MJ, Danesh-Clough TK; Placement de cathéter fémoral guidé par ultrasons : une comparaison randomisée des techniques dans le plan et hors du plan. Anesthésie 2013 ; 68 : 382–390.
  • Wang AZ, Gu L, Zhou QH, Ni WZ, Jiang W : Bloc nerveux fémoral continu guidé par échographie pour l'analgésie après une arthroplastie totale du genou : cathéter perpendiculaire au nerf versus cathéter parallèle au nerf. Reg Anesth Pain Med 2010;35:127–131.
  • Fredrickson M : Alignement « oblique » aiguille-sonde pour faciliter la mise en place du cathéter fémoral guidé par échographie. Reg Anesth Pain Med 2008;33 : 383–384.
  • Farag E, Atim A, Ghosh R, et al : Comparaison de trois techniques d'insertion de cathéter nerveux fémoral guidée par ultrasons : un essai randomisé en aveugle. Anesthésiologie 2014 ; 121 : 239–248.
  • Gandhi K, Lindenmuth DM, Hadzic A, et al : l'effet de la stimulation par rapport aux cathéters périneuraux conventionnels sur l'analgésie postopératoire après la localisation du nerf fémoral guidée par échographie. J Clin Anesth 2011;23:626–631.
  • Altermatt FR, Corvetto MA, Venegas C, et al : Bref rapport : la sensibilité des réponses motrices pour détecter le contact cathéter-nerf pendant les blocs nerveux fémoraux guidés par échographie avec des cathéters stimulants. Anesth Analg 2011;113:1276–1278.

Bloc nerveux fémoral à injection unique

  • Ajmal M, Power S, Smith T, Shorten GD : Analyse ergonomique des tâches du bloc nerveux fémoral guidé par échographie : une étude pilote. J Clin Anesth 2011;23:35–41.
  • Bech B, et al. L'utilisation réussie des blocs nerveux périphériques pour l'amputation fémorale. Acta Anaesthesiol Scand 2009;53:257–260.
  • Brull R, Prasad GA, Gandhi R, Ramlogan R, Khan M, Chan VW : Une réponse motrice de la rotule est-elle nécessaire pour un bloc nerveux fémoral continu effectué en conjonction avec un guidage échographique ? Anesth Analg 2011;112:982–986.
  • Casati A, Baciarello M, Di Cianni S, et al : Effets du guidage échographique sur le volume anesthésique efficace minimum requis pour bloquer le nerf fémoral. Br J Anaesth 2007;98:823–827.
  • Dold AP, Murnaghan L, Xing J, Abdallah FW, Brull R, Whelan DB : bloc nerveux fémoral préopératoire en chirurgie arthroscopique de la hanche : une revue rétrospective de 108 cas consécutifs. Am J Sports Med 2014;42:144–149.
  • Oubliez P : Les mauvaises aiguilles ne peuvent pas faire de bons blocs nerveux. Reg Anesth Pain Med 2009;34:603. Fredrickson MJ, Kilfoyle DH : Analyse des complications neurologiques de 1000 2009 blocs nerveux périphériques guidés par ultrasons pour la chirurgie orthopédique élective : une étude prospective. Anesthésie 64 ; 836 : 844–XNUMX.
  • Gupta PK, Chevret S, Zohar S, Hopkins PM : Quelle est la DE95 de la prilocaïne pour le blocage du nerf fémoral par ultrasons ? Br J Anaesth 2013;110 : 831–836.
  • Hadzic A, Houle TT, Capdevila X, Ilfeld BM : bloc du nerf fémoral pour l'analgésie chez les patients ayant une arthroplastie du genou. Anesthésiologie 2010 ; 113:1014–1015.
  • Helayel PE, da Conceição DB, Feix C, Boos GL, Nascimento BS, de Oliveira Filho GR : bloc du nerf sciatique-fémoral guidé par ultrasons pour la révision du moignon d'amputation. Rapport de cas. Rev Bras Anestesiol 2008;58:480–482,482–484.
  • Hotta K, Sata N, Suzuki H, Takeuchi M, Seo N : Blocs combinés guidés par échographie du nerf fémoral et du nerf cutané fémoral latéral pour la chirurgie des fractures du col du fémur - rapport de cas [en japonais]. Masui 2008;57:892–894.
  • Ishiguro S, Asano N, Yoshida K, et al : Déambulation au jour zéro sous bloc nerveux fémoral modifié après chirurgie mini-invasive pour arthroplastie totale du genou : rapport préliminaire. J Anesth 2013;27:132–134.
  • Ishiguro S, Yokochi A, Yoshioka K, et al : Communication technique : anatomie et implications cliniques du bloc nerveux fémoral sélectif guidé par échographie. Anesth Analg 2012;115:1467–1470.
  • Ito H, Shibata Y, Fujiwara Y, Komatsu T : bloc nerveux fémoral guidé par ultrasons [en japonais]. Masui 2008;57:575–579.
  • Lang SA : Échographie et bloc nerveux fémoral trois en un : méthodologie faible et conclusions inappropriées. Anesth Analg 1998;86:1147–1148.
  • Marhofer P, Harrop-Griffiths W, Willschke H, Kirchmair L : Quinze ans de guidage échographique en anesthésie régionale : partie 2 — développements récents des techniques de bloc. Br J Anaesth 2010;104:673–683.
  • Marhofer P, Nasel C, Sitzwohl C, Kapral S : Imagerie par résonance magnétique de la distribution de l'anesthésique local pendant le bloc trois en un. Anesth Analg 2000;90:119–124.
  • Marhofer P, Schrögendorfer K, Koinig H, Kapral S, Weinstabl C, Mayer N : Le guidage échographique améliore le bloc sensoriel et le temps d'apparition des blocs trois en un. Anesth Analg 1997;85:854–857.
  • Mariano ER, Loland VJ, Sandhu NS, et al : guidage par ultrasons par rapport à la stimulation électrique pour l'insertion d'un cathéter périneural fémoral. J Ultrasound Med 2009;28:1453–1460.
  • Murray JM, Derbyshire S, Shields MO : blocs des membres inférieurs. Anesthésie 2010 ; 65(Suppl 1):57–66.
  • Oberndorfer U, Marhofer P, Bösenberg A, et al : guidage échographique pour les blocs nerveux sciatique et fémoral chez les enfants. Br J Anaesth 2007;98 : 797–801.
  • O'Donnell BD, Mannion S : Le bloc nerveux fémoral échoguidé, la manière la plus sûre de procéder ? Reg Anesth Pain Med 2006;31:387–388.
  • Reid N, Stella J, Ryan M, Ragg M : Utilisation de l'échographie pour faciliter un blocage précis du nerf fémoral au service des urgences. Emerg Med Australas 2009;21:124–130.
  • Salinas FV: échographie et examen des preuves de blocs nerveux périphériques des membres inférieurs. Reg Anesth Pain Med 2010;35(Suppl 2):S16–25.
  • Schafhalter-Zoppoth I, Moriggl B : Aspects du bloc nerveux fémoral. Reg Anesth Pain Med 2006;31:92–93.
  • Sites BD, Beach M, Gallagher JD, Jarrett RA, Sparks MB, Lundberg CJ : Un bloc nerveux fémoral assisté par ultrasons à injection unique fournit une analgésie épargnant les effets secondaires par rapport à la morphine intrathécale chez les patients subissant une arthroplastie totale du genou. Anesth Analg 2004;99:1539–1543.
  • Sites BD, Beach ML, Chinn CD, Redborg KE, Gallagher JD : une comparaison des pertes sensorielles et motrices après un bloc du nerf fémoral réalisé avec des ultrasons par rapport aux ultrasons et à la stimulation nerveuse. Reg Anesth Pain Med 2009;34:508–513.
  • Soong J, Schafhalter-Zoppoth I, Gray AT : L'importance de l'angle du transducteur pour la visibilité échographique du nerf fémoral. Reg Anesth Pain Med 2005;30:505.
  • Szucs S, Morau D, Iohom G : Bloc du nerf fémoral. Med Ultrason 2010 ; 12:139–144.
  • Tran DQ, Muñoz L, Russo G, Finlayson RJ : Échographie et cathéters périneuraux stimulants pour les blocs nerveux : un examen des preuves. Can J Anaesth 2008;55:447–457.
  • Tsui B, Suresh S : Imagerie échographique pour l'anesthésie régionale chez les nourrissons, les enfants et les adolescents : une revue de la littérature actuelle et son application dans la pratique des blocs des extrémités et du tronc. Anesthésiologie 2010 ;112 : 473–492.
  • Watson MJ, Walker E, Rowell S, et al : Bloc du nerf fémoral pour le soulagement de la douleur lors d'une fracture de la hanche : une étude de recherche de dose. Anesthésie 2014 ; 69 : 683–686.

Bloc continu du nerf fémoral

  • Albrecht E, Morfey D, Chan V, et al : Bloc nerveux fémoral à injection unique ou continu pour l'arthroplastie totale du genou ? Clin Orthop Relat Res 2014;472:1384–1393.
  • Aveline C, Le Roux A, Le Hetet H, Vautier P, Cognet F, Bonnet F. Eur J Anaesthesiol 2010;27:978–984.
  • Capdevila X, Biboulet P, Morau D, et al : Bloc continu trois en un des douleurs postopératoires après chirurgie orthopédique du membre inférieur : où vont les cathéters ? Anesth Analg 2002;94:1001–1006.
  • Eledjam JJ, Cuvillon P, Capdevila X, et al : Analgésie postopératoire par bloc nerveux fémoral avec ropivacaïne 0.2 % après chirurgie majeure du genou : techniques continues versus contrôlées par le patient. Reg Anesth Pain Med 2002;27:604–611.
  • Errando CL : Bloc du nerf fémoral guidé par échographie : insertion d'un cathéter chez une fille présentant des anomalies squelettiques [en espagnol]. Rev Esp Anestesiol Reanim 2009;56:197–198.
  • Fredrickson MJ, Danesh-Clough TK : Analgésie fémorale continue ambulatoire pour une chirurgie majeure du genou : une étude randomisée sur le placement d'un cathéter fémoral guidé par échographie. Anaesth Intensive Care 2009;37:758–766.
  • Gandhi K, Lindenmuth DM, Hadzic A, et al : l'effet de la stimulation par rapport aux cathéters périneuraux conventionnels sur l'analgésie postopératoire après la localisation du nerf fémoral guidée par échographie. J Clin Anesth 2011;23:626–631.
  • Koscielniak-Nielsen ZJ, Rasmussen H, Hesselbjerg L : Imagerie échographique à grand axe des nerfs et avancement des cathéters périneuraux sous vision directe : un rapport préliminaire de quatre cas. Reg Anesth Pain Med 2008;33:477–482.
  • Niazi AU, Prasad A, Ramlogan R, Chan VWS : Méthodes pour faciliter la mise en place de cathéters stimulants pendant le bloc nerveux fémoral guidé par échographie dans le plan. Reg Anesth Pain Med 2009;34:380–381.
  • Villegas Duque A, Ortiz de la Tabla González R, Martínez Navas A, Echevarría Moreno M : Bloc fémoral continu pour l'analgésie postopératoire chez un patient atteint de poliomyélite [en espagnol]. Rev Esp Anestesiol Reanim 2010;57:123–124.
  • Wasserstein D, Farlinger C, Brull R, Mahomed N, Gandhi R : L'âge avancé, l'obésité et le blocage continu du nerf fémoral sont des facteurs de risque indépendants de chutes chez les patients hospitalisés après une arthroplastie totale primaire du genou. J Arthroplasty 2013;28:1121–1124.